Actualités

>1918 : la vie quotidienne sur la Côte d

1918 : la vie quotidienne sur la Côte d'Emeraude

Publiée le: Samedi 27 octobre 2018

Conférence H&P - Pleurtuit - Espace Delta - 26 octobre 2018

Dans le journal qu'elle tient, durant toute la Première Guerre mondiale, Angéline Clolus, native et habitante de Saint-Lunaire, écrit sur son cahier d'écolier le 4 novembre 1918 :
"Il n'y a plus de pommes..".

Comme un couperet, cette petite phrase met fin à un cahier débuté le 28 juillet, quelques jours avant la déclaration de guerre.
Quelques jours plus tard, à la onzième heure du onzième jour du onzième mois, l'Allemagne capitule et signe l'armistice à Rethondes, dans la forêt de Compiègne.

S'appuyant sur ce journal et sur toutes les archives qu'il a consultées, Marc Bonnel entraîne ses auditeurs dans le quotidien de tous ceux qui, en Côte d'Emeraude, vécurent la guerre, loin du front peut-être, mais dans le cœur de tous ces héros de la Côte d'Emeraude partis faire front.

"Le tambour bat, le clairon sonne.
"Qui reste en arrière ? Personne !
"C'est un peuple qui se défend -
"En avant ! "

 

Dernière Actualité

Retrouvez toute notre actualité

Dans la Presse

Publié le: Mardi 13 novembre 2018
Par: Ouest France

Voir tous les articles de presse

La Lettre H & P

H&P Partenaire

Centre International de la Francophonie du Grand Ouest