Qui sommes nous? > Le Mot du Président

Dr Marc Bonnel

Dr Marc Bonnel Président de l'association
Histoire et Patrimoine du Pays de Dinard/Rance/Émeraude


HOMMAGE à Jean-Claude MAHÉ, maire de DINARD (2017-2020)

Bien cher(e)s adhérentes et adhérents, cher(e)s Dinardaises et Dinardais,

En ce jour de Noël, j’ai l’immense tristesse de vous annoncer le décès de Jean-Claude MAHÉ, maire de Dinard de 2017 à juin 2020. Il est parti lucide, entouré de sa famille, le 23 décembre au soir, à l’hôpital La Providence-Gardiner qu’il chérissait tant.

Dinard est orphelin d’un grand maire fédérateur, loyal et apaisant. Notre Association perd un édile qui a accompagné pas-à-pas nos actions historiques et commémoratives locales. Je perds un ami avec lequel je partageais les mêmes convictions humanistes, sociales et mémorielles ; nous avions le même âge...

Souvenons-nous de sa présence à toutes nos Assemblées générales (sauf la dernière en février 2020, déjà pour raisons de santé) et à toutes nos principales actions que, constamment, il accompagnait et commentait avec humilité en pédagogue avisé :

- notre hommage aux poilus en juillet 2018 au Casino Barrière de Dinard ;

- notre conférence sur l’Union européenne avec Jean Arthuis le 11 novembre 2018 ;

- l’accueil de Helen PATTON à la mairie de Dinard et au Casino le 13 août 2019 ;

- les fêtes mémorables du 75ème anniversaire de la LIBÉRATION le 15 août 2019 et son discours, plein d’empathie, à Port-Breton ;

- l’inauguration dans nos locaux, le 11 novembre 2019, de la salle Pierre BRIAND, pour le 25ème anniversaire de la disparition de notre past-president ;

- l’exposition sur Claude ROUSSEAU du 19 au 30 novembre 2019 à la Médiathèque de Dinard ;

- la remise aux élèves de 3ème du Collège Sainte-Marie de notre livre sur la LIBÉRATION le 21 novembre 2019 ;

- l’inauguration le 13 juin 2020 de l’exposition RÉSISTANCE et DÉPORTATION à la Médiathèque de DINARD ;

- l’inauguration le 18 juin 2020 à Port-Breton de l’Exposition « DE GAULLE et la BRETAGNE », sa dernière participation à nos activités et son dernier discours rassembleur et admiratif du travail collectif de notre Association.

Merci Jean-Claude pour l’exemple que tu nous laisses : « un homme courtois, jovial et désintéressé » comme vient de me l’écrire l’un de nos fidèles adhérents. Un maire qui, comme nous, avait la passion de DINARD chevillée au corps et qui a usé ses forces et donné de sa personne pour redorer le blason de Dinard (devenu Dallas !), et assurer le bonheur des Dinardais. Un homme aux convictions laïques et républicaines affirmées, tolérant et respectueux d’autrui.

Écoutons une dernière fois le professeur d’histoire Jean-Claude MAHÉ, admiré et respecté par tous les jeunes dinardais, auxquels il a transmis sa passion : nous l’avions invité le 3 décembre 2019, voilà un an, au lycée hôtelier Yvon Bourges, où il avait enseigné, à parler du devoir de mémoire ; il avait évoqué sa fresque familiale exemplaire que nous avions publiée dans notre Trompette de Ville 2020 (page 10) :

« Nous avons encore la mémoire des souffrances et si nous ne les avons pas vécues directement elles nous ont été transmises. C'est pourquoi, j'ai voulu, avec l'équipe du conseil municipal, adjoints et conseillers, majorité et minorité, toujours présents, donner à comprendre lors des cérémonies patriotiques, leur donner un sens fort, éducatif et respectueux de nos aînés.

Vous tous qui m'écoutez, vous aimez l'histoire et vous faites ensemble avec votre président un travail considérable de recherche et de vulgarisation de l'histoire et des histoires locales. J'ai pu constater à quel point il était difficile pour beaucoup de gens de parler surtout quand ils avaient vécu des évènements douloureux ; d'autre part, j’ai aussi constaté pendant ma carrière combien les enfants étaient curieux d'écouter l'histoire racontée surtout par ceux qui l'avait vécue. 

Lorsque j'ai écrit ce discours du 11 novembre, je l'ai d'abord envoyé à mes petites-filles ; elles ont été très émues... quelques larmes ont même coulé. Tout d'un coup elles prenaient conscience que l'histoire, ce n'était pas seulement dans les livres, qu'elles étaient concernées directement dans la chaîne des générations. Au fond, elles existaient avant leur naissance.

ll est fréquent aujourd'hui de parler du devoir de mémoire. Je peux vous assurer que c'est un devoir bien agréable.

Adieu Jean-Claude. Requiescat in pace. Que tes cendres encore vives allument et illuminent le flambeau de l’avenir des futures générations des jeunes Dinardais qui te doivent tant !

En pensée avec Evelyne, ton épouse, tes fils et tes petits-enfants.

le 24 décembre 2020, Marc BONNEL

Président de l'Association Histoire et Patrimoine du Pays de DINARD/RANCE/EMERAUDE, 24 décembre 2020

Dernière Actualité

03 FÉV

ien cher(e)s adhérent(e)s, Dans le contexte pandémique que nous vivons au gré des jours et afin de garder le lien avec vous toutes et tous qui soutenez l'inlassable travail de notre équipe, ...

Suite

Retrouvez toute notre actualité

Dans la Presse

En février 1941 était arraisonné le Buhara, au large des côtes bretonnes. A son bord, des jeunes gens, partis rejoindre les FFL (Forces Françaises Libres). La fille de l'un des équipiers mène l'enquête. L'Association Histoire et Patrimoine y a contribué.

Publié le: Mardi 02 mars 2021
Par: OUEST FRANCE

Voir tous les articles de presse

La Lettre H & P

H&P Partenaire

Centre International de la Francophonie du Grand Ouest